Dès l’enfance, je regardais avec émerveillement les documentaires télévisés du Commandant Cousteau. Cette fascination pour le monde subaquatique allait tout naturellement m’entraîner à effectuer mes premières plongées alors que j’avais à peine 15 ans. Je fus immédiatement enthousiasmé par la beauté des fonds marins et par l’incroyable diversité de la faune et de la flore. Très vite, j’eus envie de fixer ces images sur la pellicule afin de pouvoir les partager avec mes proches restés à la surface. Mon premier appareil, un Nikonos III, était entièrement manuel : Il fallait régler la distance, l’ouverture, la vitesse, la puissance du flash, et tout cela avant que le sujet ne décide d’aller voir ailleurs... Sur un rouleau de 36 poses, je m’estimais heureux, lorsque 10 clichés étaient réussis. La technologie a évolué, mais pas ce ratio... Il faut réunir un grand nombre de paramètres pour réussir une image correcte. J’espère que vous aimerez celles que je vous montre ici...

© Francis Pollak